Protéger et lisser les cheveux avec le kardoune

Toutes mes excuses si vous avez reçu une notification mercredi pour ce billet, c’est du à une petite erreur d’inattention liée aux vacances… Voilà le bon billet!

En avril figurait dans mes favoris du mois un instrument curieux, un long ruban rouge et orange nommé kardoune dont je vous disais qu’il avait résolu une bonne partie de mes problèmes capillaires du matin. Après plusieurs mois d’utilisation, j’ai pensé qu’il ne serait pas inutile de vous faire un point un peu plus détaillé sur ce fameux ruban, et c’est donc le sujet du billet d’aujourd’hui.

Le kardoune

Le kardoune, qu’est-ce? C’est un long ruban originaire du Maghreb, et qu’on enroule autour des cheveux la nuit pour les « détendre » et protéger les longueurs du frottement. Disons que c’est une technique de lissage à froid, qui permet aussi de limiter la casse sur les longueurs et les pointes. J’en avais entendu parler à plusieurs reprises sur des blogs « cheveux » (punaise, ça sonne complètement idiot), et j’étais intriguée. Vu le prix, quand j’ai décidé de laisser pousser mes cheveux je me suis dit que ça valait le coup de tenter! À l’époque la vendeuse les avait classé par longueur de ruban, mais elle a maintenant indiqué les longueurs de cheveux. Ça facilite bien le choix!

Le kardoune

Je n’ai pas les cheveux épais, donc pas besoin de faire une queue de cheval avant de commencer à enrouler le kardoune. Je les démêle bien pour ne pas emballer de noeuds, et souvent je passe un peu d’huile ou de crème capillaire sur les longueurs. Je coince une extrémité entre mes dents (juste parce que c’est plus pratique pour bien tendre le ruban), et je commence à tourner. Ça demande un peu de pratique avant d’être vraiment à l’aise, mais ce n’est pas hyper compliqué non plus. Il faut juste bien serrer dès la nuque pour éviter qu’il ne glisse pendant la nuit. Je descends jusqu’en bas, puis je remonte, et je termine en haut par un nœud avec l’autre extrémité. J’essaye d’avoir deux longueurs égales en haut pour que le nœud soit régulier, mais ça ne marche par toujours (comme vous pouvez le voir sur la première photo ^^).

Le kardoune Le kardouneLe kardoune

Le matin je défais tout, et je passe mes doigts dans mes cheveux pour y mettre un peu de volume. Comme je les ai démêlé la veille, je n’ai pas besoin de vraiment utiliser un peigne ou une brosse. Ce qui est chouette, c’est que les cheveux ne sont pas complètement raides (il y a même parfois quelques vagues), ils sont juste lissés et disciplinés, et très brillants. Y compris les racines, ce qui est bien parce qu’elles ont tendance à « mousser » un peu. Je soupçonne que ça ne fait pas vraiment rêver l’Homme de me voir me coucher avec ça, mais il n’a rien dit pour l’instant (ce qui est bon signe, le connaissant) ^^

Le kardoune

Le ruban ne prend pas de place, alors il est rapidement devenu un indispensable de ma trousse de toilette de voyage! Je préfère mille fois l’emporter plutôt qu’un lisseur (que de toute façon 4 fois sur 5 je n’utiliserais pas parce que ça me gonfle), il me protège les cheveux et me facilite la vie. Je peux même l’utiliser sur cheveux humides, ce qui m’évite la coiffure genre « Bellatrix Lestrange » au réveil! Dans ce cas, je me lave les cheveux et les laisse sécher à l’air libre, puis je les peigne doucement et je les emballe pour la nuit. Ils ne faut pas qu’ils soient détrempés pour qu’ils puissent quand même continuer à sécher dans le kardoune.

Le kardoune

Vous connaissiez le kardoune? Vous seriez prêtes à essayer?

Disponible sur la boutique Kardoune, 5€ hors fdp.

In April there was a weird tool in my monthly favourites, an orange and red ribbon called kardoune of which I told you that it had solved a big part of my morning hair issues. After several months of use, I thought it would be interesting to go a little more into detail there, and that’s what I’ll be talking about today.

So what is a kardoune? It’s a long ribbon originally used by women from Maghreb, that you wrap around your hair at night to straighten them and protect the lengths from rubbing. Let’s say it’s a cold straightening technique, that also allows you to limit breakage along the lengths and tips. I’d heard about it a lot on hair-related blogs and I was curious. So when I decided to let my hair grow, I thought it was worth a try! Back then the seller had them organised by ribbon length, but now she’s mentioning the hair length they work on. It makes it that much easier!

I don’t have thick hair, so I don’t need to attach it in a ponytail before I start wrapping them up with the kardoune. I detangle it thorougly so I don’t wrap any knots in, and more often than not I use a drop of hair oil or cream on the tips. I take one of the ends between my teeth (it’s just much easier to keep the ribbon tense) and I start turning. It does take a bit of practice before being really easy but it’s nothing too complicated either. You just have to start tight from the neck down to avoid it slipping during the night. I turn down till the ends, then back up (still turning), and I finish it all with a knot.

In the morning I’ll just run my hands through my hair to give it a bit more volume. There is no need for a comb or brush since I detangled everything beforehand and there was no rubbing to create new knots. What I really like is that my hair is not completely straight (there are even a few waves sometimes), they’re just sleek and shiny and disciplined (even at the roots, which is great before it tends to frizz quite a lot). I suppose it’s not exactly a turn-on, but the Hubby hasn’t said anything so far (which is a good sign, knowing him) ^^

The ribbon takes no room to speak of, so it became a must very fast! I’d rather take it with me on travels than a straightener (which I most likely wouldn’t use anyway because I couldn’t be bothered), it’s protecting my hair and makes my life easier. I can even use it on damp hair, which avoids me a « Bellatrix Lestrange »-like morning hairstyle! In this case, I wash my hair in the evening and let it air-dry, then I comb it carefully and wrap it up for the night. They shouldn’t be completely wet or they won’t dry in the ribbon.

Did you know the kardoune? Would you try it?

Available on the Kardoune shop, 5€ w/o shipping.

2 Comments

  1. 8 octobre 2015 / 22 h 27 min

    non je ne connaissais pas , je suis tenter car, comme toi, le lisseur je trouve ça trop long à faire et en voyage je ne l’utilise quasiment pas car a me gonfle! me laisserai-je tenter (comme d’habitude, je ne risque pas d’hésiter longtemps face à ma grande Prêtresse! :p )

    • Selma
      14 octobre 2015 / 17 h 08 min

      Ahahah disons qu’au moins tu ne risques pas grand-chose à essayer! Ça ne coûte pas cher, et ça ne t’abîmera pas les cheveux :)

Un petit mot?