J'ai réfléchi et réfléchi à la façon dont je voulais présenter toutes les photos que j'avais faites pendant mon séjour en Ecosse. Vous voyez, j'y ai passé une semaine magnifique, à découvrir des paysages superbes, des endroits qui donnent envie de s'asseoir les yeux grands ouverts et d'attendre la fin du monde… Ce n'est pas évident à retranscrire. Et puis, je crois que je ne suis pas très douée pour écrire des guides de voyage! Alors je vais juste vous montrer les photos. En avant :)

Nous avons commencé avec le château de Stirling, un lieu magnifique et chargé d'histoire – c'est là qu'a été couronnée Marie Stuart (qui a inspirée la très jolie collection "Elisabeth & Mary" d'A-England, que le monde est petit ^^).

Stirling CastleRobert The Bruce Stirling Castle Stirling Castle Stirling Castle Stirling CastleStirling CastleStirling Castle Stirling Castle Stirling Castle Stirling CastleMonument William WallaceStirling Castle

Sur la route en direction de notre B&B du soir (situé dans un petit bled nommé Ballachulish, oui à vos souhaits), nous avons traversé la région du Loch Lomond, et nous nous sommes arrêtées pour déjeuner dans l'adorable petit village de Luss en bord du loch, ainsi qu'à Tarbet (où il n'y a rien à voir hormis le ponton et une magnifique pelouse). Passage ensuite sur l'A82 le long du Glen Coe, avec arrêts fréquents pour cause de paysages à couper le souffle (c'est la route que prennent James Bond et M dans Skyfall, pour les amateurs).

LussLussLussLussTarbetGlen CoeEt nous sommes enfin arrivées à Ballachulish: plus de paysages magnifiques, et un excellent dîner avec vue sur le loch Linne :)

Loch Leven (Ballachulish) Loch Leven (Ballachulish) Loch Leven (Ballachulish)

Ça fait déjà un très long article juste pour notre première journée en Ecosse… Donc la suite sera au prochain épisode!

I thought and thought about the way I wanted to tell you guys about my trip to Scotland, show you all the pictures I took while I was there. You see, I spent a wonderful week there, seeing beautiful landscapes, places which make you want to sit with your eyes wide open and wait till kingdom come. It's not easy to describe. And also, well I think I'm not that good for writing travel guides! So I'll just let the pictures do the job. Let's go!

We started at Stirling Castle, a gorgeous place full of history – this is where Mary Stewart was crowned (who actually inspired A-England's latest collection "Elisabeth & Mary", what a small world it is ^^).

Along the road to our evening B&B (located in a small town named Ballachulish (yeah I know, Gesundheit), we drove through the Loch Lomond area, and we stopped for lunch in the lovely lochside village of Luss, and in Tarbet (where there is basically nothing to see but a gorgeous lawn and a pier). We then followed the A82 along Glen Coe, with frequent stops because of breathtaking landscapes (this is the road James Bond and M drive along in Skyfall, if you remember).

And we reached Ballachulish: more beautiful sights, and an excellent dinner with a view on the Loch Linne :)

That was quite a long post already, and for our first Scottish day only… So I guess it is to be continued!

Ça va faire bientôt quatre ans que je vais régulièrement en Allemagne (et même que j'y habite, maintenant), et je m'aperçois que je ne vous en ai quasiment jamais parlé ici… Honte sur moi! Vous voyez régulièrement des photos sur mon Instagram, mais j'ai décidé de faire une place sur le blog pour vous faire un peu découvrir le pays.

Bad Wimpfen

On commence aujourd'hui avec la jolie petite ville de Bad Wimpfen, dans le Bade-Wurtemberg, à environ une heure et demie de chez nous. En allemand, quand un nom de ville commence par "Bad", ça veut dire qu'il s'agit d'une ville thermale. C'est le cas depuis le début du XIXème siècle, mais des traces d'habitation sont attestés sur la colline depuis le Vème siècle av. J.-C. et la tour qui domine la ville date du XIIème siècle. "Du haut de ces pyramides…", toussa. Au final, il reste peu de traces du passé vraiment ancien, mais la vieille ville a un charme certain.

Bad WimpfenBad Wimpfen

La plupart des maisons sont des Fachwerkhäuser, des maisons à colombages; c'est très courant dans le Sud de l'Allemagne. Je trouve ça super mignon, surtout les commerces, les restaurants en rez-de-chaussée. Sur la place devant la mairie, j'ai trouvé ce petit clin d'oeil à mes copines tricopathes: du yarn bombing sur les arbres et l'arrêt de bus :)

Bad Wimpfen Bad WimpfenBad Wimpfen

Nous avons déjeuné chez D´Dobel (Hauptstraße 61) de délicieux Maultaschen faits maison: c'est entre le ravioli et la lasagne, fourrés à la viande et aux légumes, ça tient au corps! J'admets que ce n'est pas franchement un plat d'été, mais ça convenait parfaitement à la température fraîche de la journée :) Autant dire que nous n'avions vraiment plus faim après…

Bad Wimpfen

Une petite volée de marches (167, si ma mémoire est bonne) plus tard, nous profitions d'une vue imprenable sur les toits de la ville depuis le haut de la Blaue Turm. Je suis très mal à l'aise en hauteur, et encore plus dans des escaliers ce qui a bien fait rire l'Amoureux d'ailleurs. Une fois dépassée ma peur que le bâtiment s'effondre sous mes pieds (j'ai trop d'imagination, je sais // non mais aussi, le bâtiment est entouré d'étais à l'extérieur, ça n'est pas très rassurant!!), j'ai réussi à me détendre suffisamment pour me concentrer sur les photos! Je vous ai même mis une preuve (dans ma pose la plus flatteuse // oui, en short, je brave les éléments moi) que je suis bien montée tout en haut ;)
Et pour nous remettre de nos émotions, une petite glace sur la Marktplatz en sortant. Je suis toujours surprise par le nombre de glaciers italiens qu'on rencontre en Allemagne…

Bad Wimpfen Bad Wimpfen

Bad Wimpfen Bad Wimpfen

C'est terminé pour aujourd'hui! J'espère que cette petite balade vous aura plu, et qui sait peut-être donné envie de visiter Bad Wimpfen!
Vous connaissez l'Allemagne? Vous avez des coins préférés à me recommander?

Je suis en Chine depuis un peu plus d'une semaine maintenant, la moitié de mon séjour est passé, et bien que je sois loin de me considérer comme une experte, j'ai pensé que ça serait sympa de vous faire part de quelques-unes de mes observations. C'est sans prétention et dans le désordre, hein, pas une étude sociologique complète. Parce que j'ai envie, je vais illustrer ces billets avec des photos au hasard, pas forcément en rapport avec les sujets évoqués ^^ Je préfère vous prévenir, que vous ne soyiez pas surpris.

Avant de commencer, je précise que j'ai déjà passé trois mois en Chine en 2007, à Pékin (et j'avais même fait un blog à l'époque ^^). Le pays ne m'est donc pas complètement inconnu (mais mon chinois est particulièrement rouillé), donc ça me permet parfois de limiter les surprises face à certains comportements ou évènements :)

Xiamen - quartier de la gare

Xiamen est une petite ville, selon les critères chinois, à la limite de la bourgade en fait: 2 millions d'habitants. À titre de comparaison, Pékin en compte près de 20, et Shanghai 23. Sauf que, du coup, ça paraît énorme pour nous. L'hôtel où nous logeons (dans une chambre au 35ème étage) est situé en plein centre de la partie insulaire de la ville, à proximité de la gare principale, ce qui fait que nous avons en permanence les bruits de la ville: circulation, publicités, restaurants… Pour être allée dans d'autres quartiers, notamment des bien plus chics, on peut aussi être très au calme.  Le bord de mer est carrément paisible, au moins en cette saison! Néanmoins, la vraie différence que je ressens avec Pékin, c'est que d'un point de vue touristique Xiamen est beaucoup moins fréquenté par les étrangers: dans les boutiques les vendeurs parlant anglais sont très rares, et vu qu'ils n'ont pas forcément l'habitude de voir des étrangers il vaut mieux carrément s'abstenir de venir si on ne supporte pas d'être dévisagé/observé. Il n'y a pas d'agressivité, juste une grande curiosité qui peut parfois mettre mal à l'aise. Moi je m'en fiche un peu (et pourtant je ne fais vraiment pas couleur locale), mais ça peut gêner. À vrai dire, ça rend parfois bien service d'être exotique: quand j'ai l'air perdue dans la rue, les gens viennent spontanément me proposer leur aide :) Les enfants sont rigolos aussi, ils s'étonnent beaucoup de nous voir et ils ont des réactions beaucoup plus spontanées que les adultes.

Et qui n'aurait pas besoin d'aide face à ça??
Xiamen - Bus stop

Sur la route, c'est le plus gros qui gagne. Ici, il vaut mieux éviter de traverser au rouge (et même parfois au vert, en fait), parce que les véhicules ne s'arrêteront pas pour vous, qu'il s'agisse d'une voiture, d'un bus ou d'un vélo. C'est à se demander pourquoi ils prennent la peine d'installer des feux de circulation. En passant, petite particularité ici: les motocyclettes sont principalement électriques (ce qui les rend d'autant plus dangereuses qu'on ne les entend pas arriver), je suppose pour qu'on puisse les utiliser sur Gulangyu, l'île juste en face où les véhicules à moteur thermique sont interdits pour préserver la tranquillité. Je n'ai pas encore vu d'accident (je n'en ai vu aucun non plus au cours de mes trois mois à Pékin), mais la circulation est très sportive; l'Homme a failli faire une attaque dans le taxi qui nous a amené à l'hôtel à notre descente d'avion. Si vous trouvez que les Parisiens conduisent mal, vous êtes mal parti ici! Il existe un examen du permis de conduire, mais je soupçonne nombre de Chinois de s'en affranchir ou d'envoyer leur cousin le passer à leur place.

Le parc pas très loin de notre hôtel est très vert et très agréable, bien que super fréquenté par beau temps
Xiamen - Jinbang Park

Les Chinois, contrairement aux idées reçues, ne crachent pas partout. Enfin, disons que j'ai l'impression qu'ils le font moins qu'en 2007 ^^ Je continue à trouver ça répugnant (surtout le bruit du raclement de gorge, ça c'est insoutenable), mais la plupart du temps les gens crachent dans les poubelles (il y en a partout) ou dans les caniveaux. Ils ne crachent pas dans les restaurants, non plus, mais par contre nombre de ceux-ci sont encore fumeurs, ou plutôt pas explicitement non-fumeurs, et c'est parfois un peu difficile de manger. On croise beaucoup moins de chiens qu'en France ou en Allemagne, peut-être parce qu'on est en ville (l'Amoureux souffle "ou parce qu'ils les mangent", mais il est mauvaise langue), et du coup il est super rare de croiser une crotte de chien sur un trottoir, ce qui est un changement agréable par rapport à Paris. Au final, les rues ne sont pas particulièrement sales, quand on considère le nombre de personnes qui y passent, y compris dans les quartiers plus populaires.

Je trouve ça mignon de dire "chérissez les fleurs et l'herbe"
Xiamen - Don't step on the grass

J'avoue que je suis contente de voir un autre aspect du pays, même s'il y a des similarités bien sûr avec Pékin. Nous allons passer une journée à Hong Kong la semaine prochaine, je pense que ce sera très chouette (et je vais essayer d'en profiter pour m'acheter une Hada Crie ^^).

Oula, j'ai déjà beaucoup trop écrit! Je crois qu'en fait, je vais faire plusieurs articles sur ce thème, sinon ce billet va faire des kilomètres. Dites-moi si vous vous posez des questions sur la Chine, j'essayerai d'y répondre dans la mesure de mes possibilités :) Pour me suivre en direct, c'est sur Instagram que ça se passe!

Xiamen - from the office

Je suis en ce moment en vacances à l'autre bout du monde, donc je ne suis pas sûre de pouvoir poster très souvent! Je vous ai quand même préparé quelques petites choses pour que vous ne m'oubliiez pas :) En attendant mon retour, vous pouvez suivre mes aventures sur mon compte Instagram (et de temps en temps sur Twitter, mais c'est plus compliqué ici)!

Des gros bisous et à très vite!